24 mars 2007

" Mirage d' Europe"

“Mirage d’europe"

E012_web

Les îles de la méditerranée constituent une barrière
de plus en plus difficile à franchir pour ceux qui
décident de fuir leur pays ravagé par la guerre, la
faim ou la misère économique.
Pour certains l'exil commence en barque, tandis que
d'autres sont partis de chez eux depuis quelques
années. Ils ont traversé des frontières, se sont
retrouvés sans argent, perdus ou morts.
La mer est le dernier obstacle à franchir avant
l’Europe.
Les migrants, qui passent finalement la porte,
traversent incognito le mirage de la terre des droits
de l'homme.
Lampedusa, Palerme, Malte, les îles grecques de la mer
Egée ou Chypre sont devenus des "territoires
d'attente" où en matière d'immigration, nos
gouvernements expérimentent et pratiquent
l'enfermement systématique, de nature physique ou
psychologique à travers l’existence de camps toujours
de plus en plus nombreux.

A travers ce reportage photographique Elisabeth Cosimi
témoigne des conditions d'existence quotidiennes de
ces “brûleurs de frontières” retenus sur les îles de
la méditerranée.

Posté par ecosimi à 10:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur " Mirage d' Europe"

    Merci d'etre un regard

    J'ai hâte de visiter l'exposition, et (re-)voir en images ce que j'ai entrevues de mes yeux à Malte cet été.
    Je vous dis merci d'avance, car beaucoup ont "vu" seulement,généralement dans les médias, et votre travail, votre engagement, votre langage, propose de mieux voir, de commencer à regarder véritablement, en rendant leur sens d'origine aux images, les personnes avant les faits, la réalité et non l'information, incitant déjà à une rencontre qu'un écran, petit, bânit et banalise. Je viendrai croiser le regard de l'autre dans vos photos. Merci de ne pas parler pour eux, mais de simplement leur donner une voix et de permettre ainsi que l'art rende compte d'identités oubliées.
    Ces personnes doivent d'abord exister aux yeux du public pour que celui-ci s'intéresse au drame de leur situation. Vous contribuez modestement mais efficacement à cet effort, et je vous encourage.
    J'espère vous rencontrer à la Cité ou ailleurs.
    Zahra Meksous (médiatrice culturelle)

    Posté par Zahra Meksous, 14 janvier 2008 à 14:49 | | Répondre
  • Merci de ce travail, les mots de Zahra (ci-dessus) sont plus forts que ce que je pourrais dire. Continuez !

    Posté par francis Bader, 06 février 2008 à 09:49 | | Répondre
  • Pour info il y a aussi un travail photographique sur ce thème sur FLICKR ( voir " clarecita1")

    Posté par Francis Bader, 06 février 2008 à 10:07 | | Répondre
Nouveau commentaire